Musique à déguster

Ce nouveau rendez-vous de la saison 2017 propose l’association d’un concert autour de la gastronomie et d’une conférence par l’IEHCA, Institut Européen de l’Histoire et des Cultures de l’Alimentation de Tours.


En pratique


Dates
Dimanche 28 mai
Dimanche 10 décembre

Horaires
14h30 : conférence
16h : concert

Tarifs
Tarif unique – concert seul : 10€
Tarif unique – visite + concert : 18€

Accès gratuit à la conférence

 

Réservez dès maintenant vos places
en cliquant ici

 

 

Mousse et Pampre
Dimanche 28 mai

Conférence au Salon du Prince à 14h30
“A la table des princes de la Renaissance”
Loïc Bienassis, chargé de mission scientifique à l’IEHCA

Concert sous les arcades Renaissance à 16h
Ensemble Clément Janequin
Dominique Visse, direction

Tout en délicatesse, l’Ensemble Clément Janequin nous parle d’amour et d’ivresse avec son programme Mousse et Pampre, mais ne vous y trompez-pas, blason du corps féminin, ébats, orgies et ripailles, rien ne vous sera épargné.

L’ensemble Clément Janequin est une référence nationale pour l’interprétation de la musique de la Renaissance. Ces redoutables musiciens savent provoquer des émotions bien différentes entre celles façon « Tontons flingueurs » et la poésie éternelle du XVIe siècle… et chacun y prend un plaisir évident, les artistes comme le public !

L’Ensemble Clément Janequin bénéficie du soutien du ministère de la culture et de la communication, direction régionale des affaires culturelles du Nord – Pas-de-Calais, au titre de l’aide à la compagnie conventionnée, et est en résidence à La Barcarolle de Saint-Omer, et en partenariat avec Satirino.

 

 

L’Heure Verte
Dimanche 10 décembre

Conférence au Salon du Prince à 14h30
“Manger dans le Paris de la Belle Epoque”
Loïc Bienassis, chargé de mission scientifique à l’IEHCA

Concert au Théâtre à 16h
Ensemble La Rêveuse
Eugénie Lefèbvre, soprano
Paul Figuier, alto
Vincent Bouchot, ténor
Lucas Bacro,
basse
Thibault Roussel,
théorbe et luth
Benjamin Perrot, théorbe, luth et direction
Florence Bolton, dessus et basse de viole, direction

Nicolas Vial, comédien et mise en scène

Rodolphe Salis, peintre raté sans succès, décide d’ouvrir un cabaret en 1881 à Montmartre, quartier en pleine transformation du nouveau Paris, afin d’en faire un haut lieu de création, réunissant des artistes, peintres, musiciens, dessinateurs, et des journalistes. On y fume, on refait le monde, et on consomme aussi en fin d’après-midi, à l’heure verte, l’absinthe, cette liqueur forte qui donne des visions en même temps qu’une étrange clarté d’esprit.

Venez goûter ces vendanges poétiques et musicales, en forme de cabaret, à travers des airs polyphoniques français de l’entourage de Gaston d’Orléans et des compositions contemporaines sur des textes des poètes du cabaret du Chat Noir… curieux mélange !

Créé à l’Abbaye de Noirlac

 visuel

© Les Déclassés ou les Buveurs d’absinthe, Jean François Raffaelli 1881

Château de Valençay
2 Rue de Blois, 36600 Valençay
02 54 00 10 66